30 novembre 2007

Gellô, Le Chat aux violettes, La Caravelle, 1931

A priori, pas très lesbien ce délicieux petit recueil... Vie et mort d'un chaton. Sauf que c'est le chat "aux violettes", et chacune, parmi nous, connaît la symbolique sapphique de la violette mise à l'honneur par Renée Vivien. Donc, petit clin d'oeil aux initiées.Le_Chat_aux_violettes
Posté par sabine huet à 20:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 novembre 2007

Renée Vivien, "Flambeaux éteints", Paris, Sansot, 1907

Onze poèmes seulement ! Ce n'est pas habituel chez Renée Vivien d'être aussi peu bavarde... Alors que le tirage était déjà limité à cent exemplaires, la poétesse le retire de la circulation... Autant dire qu'il n'est pas facile à trouver celui-ci. Ce qui n'empêchera pas Sansot, l'éditeur, de multiplier ensuite les éditions (c'est la 3e, celle de 1908, que je vous propose)Une fois de plus, la plaquette est dédiée à la Baronne de Zuylen. Pourtant, en 1907, leur histoire bat largement de l'aile : Hélène regarde vers la Russie et Renée... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2007

X, "Chansons pour Elles", Editions Tablettes, Saint-Raphael, 1923

Qui est « X » ? Jean Desthieux, dans « Les Femmes damnées » (voir le pdf) explique qu’elle refuse de se dévoiler car, lui a-t-elle confié, sa famille « n’en eût pas admis l’aveu ». Cependant, rappelle-t-il, « elle se présentait alors sous un pseudonyme hellénique et masculin ». Nous n’en saurons pas plus. [Rajout du 20/09/2009 : Sauf que Nicole Albert, dans "Renée Vivien à rebours" (Ed. Orizons, 2009), lève le voile puisque "X" est en fait Marie-Antoine[tte] de Helle,1894-1976, qui écrivit également... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 17:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 novembre 2007

Renée Vivien, "Du Vert au Violet, Paris, librairie Lemerre, 1903

Voilà un petit bijou très rare ! J'en ai fait des libraires d'anciens et des bouquinistes pour le trouver... Et je ne l'ai pas trouvé. J'ai donc passé quelques heures à la Bibliothèque Marguerite-Durand pour le faire entrer dans ma bibliothèque électronique. C'était un bel exemplaire en maroquin rouge... qui sentait si bon le papier (un Vergé jauni par le temps, très émouvant...). Et tout ce qu'il en reste, c'est un fichier word dans mon PC. Un peu triste. Mais le voici en pdf."Du Vert au Violet" est dédicacé à H.L.C.B. :... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2007

Renée Vivien, "La Vénus des aveugles", 1904

Grâce à Clara, d'EFIGIES, je sais maintenant que "Incipit Liber Veneris Caecorum" signifie : "Ici commence La Vénus des Aveugles" et que "Explicit liber Veneris Caecorum" signifie "Ici s'achève La Vénus des Aveugles"... Ce sont les titres du premier et du dernier poèmes du recueil.En ce qui concerne le titre du recueil, il est important de préciser que, dans la pensée vivienne, être aveugle, ce n'est pas ne pas voir, mais, au contraire, mieux voir, voir autrement... La "Vénus des... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 novembre 2007

Lucie Delarue-Mardrus, "Nos secrètes amours", Les Isles, Paris, 1951

Précision : ce recueil a été réédité depuis que je l'ai mis sur mon blog. Editions ErosOnyx, 2008. Leur liaison dura à peine une année : 1902-1903. Après leur rupture, Lucie Delarue- Mardrus écrit leur histoire en quelques poèmes. Ils resteront dans un tiroir (placard ?) pendant près de 50 ans. Nathalie Barney les fait publier en 1951, plusieurs années après la mort de Lucie. Pleins de feu, de sensualité et de vie, ces poèmes suivent l’évolution de leur passion jusqu’à son déclin. Lucie, élevée bourgeoisement, a un peu... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2007

Jean Desthieux, Femmes damnées, 1937

Soyons positive : grâce à Desthieux j'ai découvert Gello, Renée de Brimont et quelques autres poètesses du début du XXe siècle... Mais c'est bien tout ce que je lui reconnais comme valeur ! Autant de lesbophobie condescendante, autant de misogynie, autant de machisme... c'est à ne pas croire. Desthieux est édifiant quant aux poncifs qu'il répète à l'envi. Quelques exemples :1. Sappho n'a écrit qu'un seul et unique vers lesbien.2. Renée Vivien était trop jolie pour être lesbienne. 3. Renée Vivien est morte vierge car, c'est bien connu,... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]