Rappel : Paule Riversdale est l'un des pseudo de Renée Vivien. C'est en principe le nom qu'elle utilisait lorsqu'elle écrivait en collaboration avec Hélène de Zuylen. Mais, pour "Netsuké", le style est tellement celui de Vivien que j'ai du mal à croire que la Madame de Rothschild ait participé à sa rédaction...

Les "netsuké" sont de petites figurines que les Japonais attachaient à la ceinture. " Les netsuké [explique Renée Vivien dans sa préface] sont ciselés dans l’ivoire ou le bois patiné comme du bronze. Parfois ils évoquent un symbole, parfois ils ressuscitent une légende. Ils sont éloquents à l’égal d’un poème."
... "A l'égal d'un poème"... c'est bien la sensation que l'on a en lisant certains de ces petits bijoux ciselés dans un style so raffiné... Seuls deux ou trois sont lesbiens (j'ai mis leur titre en rouge pour les fans !).

A lire en pdf : Riversdale__Netsuk_