01 novembre 2007

Jean Desthieux, Femmes damnées, 1937

Soyons positive : grâce à Desthieux j'ai découvert Gello, Renée de Brimont et quelques autres poètesses du début du XXe siècle... Mais c'est bien tout ce que je lui reconnais comme valeur ! Autant de lesbophobie condescendante, autant de misogynie, autant de machisme... c'est à ne pas croire. Desthieux est édifiant quant aux poncifs qu'il répète à l'envi. Quelques exemples :1. Sappho n'a écrit qu'un seul et unique vers lesbien.2. Renée Vivien était trop jolie pour être lesbienne. 3. Renée Vivien est morte vierge car, c'est bien connu,... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]