27 juillet 2008

Georgette Leblanc, "Le Choix de la vie", Charpentier, 1904

J'ai beaucoup - vraiment beaucoup - de tendresse pour Georgette Leblanc. Elle s'est battu bec et ongles toute sa vie pour protéger ce qu'elle aimait par dessus tout : son indépendance. Et toute sa vie, elle a voulu vivre de sa passion pour le théâtre chanté (Pelléas et Mélisande, Thaïs...), l'écriture (Le Choix de la vie, Souvenirs, La machine à courage...) et le cinéma (l'Inhumaine de L'Herbier). Le choix de la vie est son premier (et unique) roman. Quasiment autobiographique dans sa trame de départ : Une femme de la bonne société... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 19:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]