01 septembre 2008

Poèmes et textes de Natalie Barney publiés par Jean Royère, en 1932, dans "Le Manuscrit autographe"

Jean Royère, dans sa livraison bi-annuelle "Le Manuscrit autographe" publiait des textes parfois inédits (et de très intéressantes reproductions manuscrites d'oeuvres d'auteurs connus...). C'est ainsi qu'en 1932 il publia quelques poèmes de Natalie Barney, poèmes français et poèmes anglais. Dans cette sélection d'écrits de Natalie Barney, il reproduit également deux chapitres d'un roman inédit : "Portrait de la troisième". J'avoue ne pas savoir si Barney est allée plus loin que l'écriture de ces deux premiers... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 20:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 août 2008

Jean Royère, "Sapho et Circé" : chapitre III de l'ouvrage "Le point de vue de Sirius", Messein, 1935

"Sapho et Circé", c'est Natalie Clifford Barney : à la fois poétesse lesbienne et envoûtante déesse (du point de vue hétéropatriarcal bien sûr...). Jean Royère, créateur du journal "La Phalange", poète, critique littéraire, chantre du "musicisme", écrivait sur tout et sur tous. Avec généralement une emphase bien empoulée !!! Et c'est le cas de cette étude sur Natalie Barney. A noter toutefois la "simplicité" avec laquelle Royère parle du lesbianisme de l'auteure de "Tryphé" (voir le... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2008

Georgette Leblanc, "Le Choix de la vie", Charpentier, 1904

J'ai beaucoup - vraiment beaucoup - de tendresse pour Georgette Leblanc. Elle s'est battu bec et ongles toute sa vie pour protéger ce qu'elle aimait par dessus tout : son indépendance. Et toute sa vie, elle a voulu vivre de sa passion pour le théâtre chanté (Pelléas et Mélisande, Thaïs...), l'écriture (Le Choix de la vie, Souvenirs, La machine à courage...) et le cinéma (l'Inhumaine de L'Herbier). Le choix de la vie est son premier (et unique) roman. Quasiment autobiographique dans sa trame de départ : Une femme de la bonne société... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 19:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 juillet 2008

Swinburne, "Anactoria", extrait de "Poèmes et ballades", 1866

Voilà une Sappho très charnelle... "fleshly" comme disait Robert Buchanan (contemporain de Swinburne) à propos de ce monologue. Sappho s'adresse à Anactoria, l'une de ses amantes. On est en plein SM ! voire en plein canibalisme amoureux ;-)Je n'arrive pas à savoir si Swinburne  a volontairement genré les propos de Sapho au masculin en début de texte pour les féminiser ensuite, ou bien si le traducteur a agi de sa propre initiative... Bref, on navigue entre les genres... ce qui convient parfaitement au queerisme de... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 19:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 mai 2008

Colette, extrait de "Aventures quotidiennes" : "Mausolées", 1924

Renée Vivien est morte depuis plus de 16 ans lorsque Colette écrit ces quelques pages de souvenirs. Le texte est intéressant et subtil. Il y flotte un doux charme qui laisse percevoir la sincère affection que Colette avait pour Renée Vivien. Lire en pdf : Colette__Aventures_quotidiennes__mausol_es
Posté par sabine huet à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2008

Eugène de Mirecourt, "Rosa Bonheur", Gustave Havard Editeur, 1856

Plutôt rare d'avoir droit à sa biographie de son vivant pour une femme peintre du XIXe ! Eh bien, Rosa Bonheur, peintre animalier, y a eu droit. Mais attention, c'est vraiment en lisant au second degré que l'on peut apprécier !!! Quel ramassis de conneries du genre : • Rosa lisait George Sand, mais son esprit était si pur qu'elle ne pouvait se laisser polluer par autant de perversité ;• Rosa s'habillait en homme et avait les cheveux courts pour les besoins de son métier;• Rosa vivait "en soeur" avec son amie...Rosa Bonheur... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mai 2008

Pierre Borel, extrait de : "Maupassant et l'Androgyne", 1944

Ah Gisèle !!! fière garce de génie, "instinctuelle" libre et décomplexée... Elle avait tous les talents : sculpteure, écrivaine, poète, critique littéraire et artistique, conférencière... Bisexuelle, elle est surtout connue pour son "Cahier d'amour" retraçant ses amours orageuses avec Maupassant. Mais Maupassant n'est qu'une infime partie de sa vie. Elle fut notamment l'amante de Rachilde. Après leur rupture, Gisèle  écrivit un livre caricatural et très très méchant sur "Monsieur Vénus", le roman de... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2008

Hélène de Zuylen de Nyevelt, "Effeuillements", 1904

Ne cherchez pas de référence lesbienne dans "Effeuillements" : lorsque Renée Vivien prend le nom de son amante pour écrire des vers ou des romans, elle reste toujours dans le straight !!! Hélène de Zuylen était femme mariée, mère de trois enfants, portait un nom des plus respectables... Est-ce pour cette raison que la veine saphique disparaît dans l'inspiration ? Je soupçonne Renée d'avoir seulement voulu aider Hélène à se faire un nom en poésie. Ce que ladite Hélène continuera à essayer de faire après la mort de Renée... ... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mars 2008

Emilienne d'Alençon, "Sous le Masque", Sansot, 1918

Chère Emilienne... l'archétype de la demi-mondaine Fin de Siècle... ayant partagé amantes (Renée Vivien, Natalie Barney...) et clients avec Liane de Pougy... Ce recueil, qui n'est qu'en partie lesbien, est en fait une autobiographie en vers ; tout y passe : la guerre de 14 et ses soldats morts au front, sa fille, ses amants. L'un des poèmes est même dédié à sa toubib !!!Cela dit, la partie qui nous intéresse - "Les poèmes pour elle" - sont clairement saphiques. Certains ne manquent pas d'un léger charme désuet...NB :... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 17:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 mars 2008

Renée Vivien, "Sillages", 1908

Ce recueil fait partie des derniers envois de Renée Vivien à son éditeur Sansot. On est bien loin de la violence de "La Vénus des Aveugles" ! Vivien est là dans la réminiscence, et dans la mélancolie pure.Un poème a attiré mon attention, c'est le Sonnet VI (le dernier poème du recueil) : j'oserai parier qu'elle y décrit ses relations avec Hélène de Zuylen (à laquelle le recueil est dédié). Ces relations qui ont fait tant couler d'encre... A lire en pdf : Vivien__Sillages
Posté par sabine huet à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]