08 mai 2007

PAUL ALEXIS, "Lucie Pellegrin", 1874

Elle a bien du malheur cette pauvre Lucie... Elle part des poumons comme toute femme de mauvaise vie qui se respecte. Les références à son sapphisme restent souvent dans le non-dit. On a quand même droit à un percutant : "ce sont les femmes qui l'ont perdue"... et se profile, au fond d'un bar malfamé, CELLE qui l'a perdue.Le livre en pdf :Paul_Alexis__Lucie_Pellegrin
Posté par sabine huet à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2007

Maupassant, "La Femme de Paul", 1881

Je ne devrais pas ranger "La Femme de Paul" dans les Introuvables Lesbiens puisque ce court roman vient d'être réédité dans "Les Nouvelles parisiennes". Mais je l'avais déjà saisi, et, en plus, j'adore !!! Y'a la butch, y'a la fem, et y'a le pauv' gars qui se fait eu...Le livre en pdf :femmedePaul__Maupassant
Posté par sabine huet à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mai 2007

P.-L. PALAU, "Les Détraquées", 1920

Etrange pièce de théâtre... qui a fasciné Breton (il a consacré aux Détraquées plusieurs pages bien peu intelligentes dans Nadja). C'est d'ailleurs Breton qui a révélé, en 1956 que, sous le pseudonyme de Olaf, conseiller scientifique de Palau, se cachait Joseph Babinsky. Neurologue, Babinsky a décrit la folie circulaire et périodique dont Les Détraquées se fait l'écho.L'histoire : une institutrice morphinomane, sujette à des crises de folie meurtrière et de perversion sexuelle, sévit dans un collège de jeunes filles bien sous tous... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 18:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 mai 2007

Avis de recherche !

Je cherche des infos sur Eugénie de Malakoff. Je sais peu de choses d'elle sinon :- qu'elle était lesbienne, - qu'elle dormait avec une pince pour s'affiner le nez (!)- qu'elle a été amoureuse de Mme Masson (femme de l'historien) qui le lui a bien rendu,- qu'elle a fait annuler son mariage en 1888,- qu'elle faisait dormir un couple de chiens devant sa porte pour empêcher son mari d'entrer,- que lorsqu'il a voulu "consommer" le mariage, elle l'a flanqué à la porte à coups de fouet.Bref, un personnage ! Alors si vous en savez... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 18:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mai 2007

CATULLE MENDES, "Méphistophéla", 1890, Livres I, II & III

Méphistophéla : avec un nom pareil, l'héroïne ne peut qu'être sulfureuse. Et elle l'est bigrement... Tout y est : la fatalité, l'innocente / la perverse, le dégoût de soi, les milieux glauques, les drogues, l'argent (le sale et le propre) et, ô comble d'horreur, la tentation de l'inceste lesbien (mais ça, vous n'y aurez droit QUE si vous allez au bout du Livre III !). Le tout inséré dans une écriture bien Fin de siècle, avec néologismes à foison et descriptions baudelairiennes de la charogne. A noter que, dans Méphistophéla,... [Lire la suite]
Posté par sabine huet à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]